Qu’est-ce qu’un amalgame?

 

Autrefois appelé plombage parce qu’il contenait du plomb, métal hautement toxique ne faisant plus partie des amalgames depuis des lunes, les amalgames sont utilisés en dentisterie depuis plus de 150 ans. 

L’amalgame classique est formé de 40 à 45 % de mercure liquide, auquel on ajoute de l’argent, du cuivre, de l’étain et parfois du zinc en poudre. Une fois mélangé, on obtient une pâte malléable qui peut facilement être introduite dans la cavité de la dent qui doit être réparée. Lors du contact avec l’air, la pâte durcie et devient très résistante. L’amalgame est un matériau de choix pour l’obturation des dents moins visibles. La popularité de l’amalgame vient du fait qu’il est peu coûteux, très durable, il scelle bien la dent et résiste (beaucoup) à la pression provenant de la mastication. Son principal inconvénient demeure sa couleur foncée, qui contraste avec le blanc des dents.

Est-ce que les amalgames sont nocifs? 
Un autre point sur les amalgames, mais cette fois-ci, qui peut inquiéter; est-ce qu’ils sont nocifs? À cause de leur composition, à chaque mastication, les amalgames libèrent des vapeurs de mercure. La question est de savoir si cette dose peut être dangereuse pour la santé. Selon des études scientifiques, la quantité de mercure métallique libérée serait bien au-deçà du seuil de toxicité et selon Santé Canada, il n’est pas justifié d’interdire l’utilisation des amalgame ni est-il recommandé de remplacer les obturations d’amalgame en bon état chez les patients. De plus, il n’y a pas de données qui démontrent que les amalgames dentaires sont une cause de maladie dans l’ensemble de la population.

Également, l’absorption d’une autre forme de mercure (le mercure organique) se fait d’une manière quotidienne puisque qu’il se retrouve dans l’air, l’eau et les aliments tels que le poisson.

Il est recommandé de ne pas utiliser les amalgames pour les patients suivants :

  • • Les personnes allergiques au mercure. Les véritables allergies au mercure sont toutefois rares (moins de 1 % de la population). Un test cutané et un examen buccal permettent de vérifier si une personne est allergique au mercure avant l’utilisation d’amalgame.

  • • Les personnes qui souffrent/souffrant d’insuffisance rénale (maladie du rein).

Y a-t-il des alternatives?  
Le Docteur Koran favorise les composites dentaires plutôt que les amalgames pour les raisons suivantes :  

  • • Dans certains cas, les composites sont favorisés puisqu’ils adhèrent à la dent par collage tandis que l’amalgame est retenu d’une façon mécanique;

  • • Les composites peuvent permettre des obturations pratiquement imperceptibles

  • • Les composites évitent les risques de fracture de « cuspide » aux dents adjacentes qui peuvent être provoquées lorsque l’amalgame est mécaniquement mis en place;

  • • Même si la durée de vie des composites est moindre que pour les amalgames, les composites offrent une alternative plus « verte » et élimine le recours a un matériau composé de mercure, d’argent, de cuivre, d’étain et de zinc. 

Ceci étant dit, certaines situations son mieux servie par l’amalgame.  Votre dentiste vous expliquera les meilleures options qui s’offrent à vous selon le problème à régler. 

NE PERDEZ PAS UN SEUL DE NOS ARTICLES OU DE NOS NOUVELLES

NOUVELLES ARCHIVÉES