Les dents de lait : les extraire, les garder ou les laisser tomber par elles-mÊmes ?

 

Normalement, les dents de lait tombent d’elles-mêmes, mais votre enfant a encore ses dents de lait et vous vous demandez si votre dentiste devrait intervenir.  
En tout premier lieu, il faut consulter notre article sur les dents de lait pour connaître l’âge moyen à laquelle les différentes dents permanentes prennent la place des dents de lait.  D’une façon générale, les dents de lait commencent à  être remplacées vers l’âge de 6-7 et le processus peut durer jusqu’à l’âge de 12-13 ans.   Il faut aussi se rappeler que nous parlons de moyennes et non pas des chiffres absolus.   Il se peut donc que votre enfant tarde un peu plus et que tout soit normal. 

Ceci étant dit, il y a certaines situations qui peuvent faire en sorte que les dents de lait ne tombent pas. 

La première considération est de vérifier si la dent permanente qui doit prendre la place de la dent de lait existe.  Pour répondre à cette question, le meilleur outil est la  radiographie.   Si la dent permanente est présente, il faut valider son degré de maturation, sa position et sa relation avec les autres dents.   Selon les réponses à ces questions, votre dentiste peut décider si une action préventive ou corrective est nécessaire. 

Dans le cas où la dent permanente n’est pas visible sur la radiographie, votre dentiste doit prendre une décision : garder la dent de lait en place pour qu’elle devienne la dent permanente ou encore, extraire la dent permanente pour permettre aux autres dents de s’adapter et combler l’espace vacant. 

Il y a aussi d’autres circonstances où l’extraction des dents de lait est nécessaire.  Par exemple, lorsque la dent permanente qui remplace la dent de lait ne se trouve pas au bon endroit.  Dans ce cas, il peut être judicieux d’enlever la dent de lait pour laisser le chemin libre à la dent permanente  afin qu’elle revienne à l’endroit adéquat. 

Aussi, parfois, les canines supérieures semblent causer problème.  En fait, ce sont les canines supérieures de lait qui, dans certains cas, restent trop longtemps en place et empêchent les canines permanentes de sortir. Faute de place, elles sortent dans le palais. 

Un autre type de problèmes nécessite l’intervention de votre dentiste, lorsque les  premières molaires se pointent sous la dent temporaire plutôt qu’en arrière de celle-ci.  Elles sont donc bloquées par la dent de lait et la situation peut provoquer de la douleur ou encore la place qui sera accordée à cette dent permanente risque de ne pas être suffisante. 

Finalement, il peut y avoir des problèmes dans le cas où l’os maxillaire soit en retard dans sa croissance par rapport à la maturation des dents.  Il y a, à ce moment, un manque d’espace important et votre dentiste doit poser des actions pour faciliter l’éclosion des dents permanentes et permettre un bon alignement.  
D’autres problèmes plus communs impliquent également une intervention de votre dentiste.  C’est le cas d’une dent de lait qui est cariée, infectée ou encore fracturée.  Dans ce cas, il est important de l’extraire pour éviter qu’elle n’affecte la dent permanente. 

Vous voulez vous assurer que l’évolution des dents de votre enfant est saine ?  N’hésitez pas à consulter votre dentiste. 

NE PERDEZ PAS UN SEUL DE NOS ARTICLES OU DE NOS NOUVELLES

NOUVELLES ARCHIVÉES