Si vous avez des parents ou des grands-parents qui avancent en Âge, jetez un coup d’OEil À leurs dents

 

Selon l’Ordre des dentistes du Québec, la situation de la santé buccodentaire des personnes âgées est «alarmante». Le groupe d’aînés en perte d’autonomie est particulièrement touché. Par exemple, les personnes atteintes de démence ou de la maladie d’Alzheimer ne sont généralement pas en mesure de prendre soin de leurs dents quotidiennement et on peut facilement imaginer les conséquences.

Un autre groupe inclut ceux et celles qui sont moins bien nantis, ils n’ont pas l’argent nécessaire pour se payer des soins dentaires réguliers ou encore une assurance.  Ce qui fait qu’ils espacent leurs visites chez le dentiste avec quelques fois des surprises de taille. 

Un dernier groupe représente les aînés en perte de mobilité qui ne peuvent pas se rendre chez le dentiste pour leur visite.

Il y aussi des facteurs propres aux gens du troisième âge.  Le fait que la bouche a tendance à sécher avec l’âge ne réduit pas les risques de caries.  De plus, les obturations qui datent de plusieurs années ne sont pas éternelles, même si elles ont été bien faites.  Elles doivent éventuellement être remplacées.  Plus l’intervention est faite rapidement, plus le risque de dommages additionnels est moindre.  Il y a aussi l’impact du changement de morphologie qui vient avec l’âge et la prise de médicaments qui peuvent influencer le délicat équilibre dans la bouche.  Il ne faut pas oublier les risques de déchaussement des dents qui augmentent avec l’âge et qui dit racine dentaire exposée, dit risque accru de caries.  Finalement, il y a le risque de perte de dents qui augmente avec l’âge.  Si avoir une bouche édentée était monnaie courante auparavant, ce n’est plus le cas de nos jours.  La science dentaire propose plusieurs options pour remplacer les dents tombées. 

Compte tenu des risques additionnels auxquels elles font face, les personnes du troisième âge devraient consulter leur dentiste deux fois par année si aucun problème n’est identifié. 

Si vos parents ou grands-parents avancent en âge, validez l’état de leur bouche.  Ils ont peut-être besoin d’être accompagnés chez leur dentiste.  Pour certains, votre présence peut être rassurante.  Pensez-y !

NE PERDEZ PAS UN SEUL DE NOS ARTICLES OU DE NOS NOUVELLES

NOUVELLES ARCHIVÉES